Sport de glisse : un incontournable

Vous en avez peut-être déjà pratiqué sans savoir que c’en était un. Les sports de glisse sont des activités intrigantes. Découvrez de quoi il s’agit.

La dénomination de sport de glisse est apparue en 1980 en opposition aux sports traditionnels. Il signifie un regroupement de disciplines très variées qui présentent des caractéristiques communes. Ce type de sport, comme tout autre, nécessite de la maîtrise. Certains d’entre eux sont considérés comme étant extrêmes. La définition de sport de glisse varie selon les époques et les auteurs. Elle désigne parfois les nouvelles pratiques sportives. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce sport incontournable.

sport de glisse

Le sport de glisse en tant que loisir

Certains sports comme l’athlétisme sont dérivés d’activités humaines fondamentales tandis que les sports de glisse n’apparaissent qu’avec une époque des loisirs. Ils proviennent aussi d’activités anciennes poussées à l’extrême et débarrassées de leur côté utilitaire. À titre d’exemple, le ski était plus un moyen de transport qu’un sport avant une certaine époque.

La glisse est aujourd’hui perçue comme un loisir sympathique que l’on peut faire entre amis ou en famille. Toutefois, en évoluant, il s’associe de plus en plus à un sport extrême. À cet effet, des compétitions se sont ouvertes, laissant place à des catégories que renferme cette activité. Sa finalité reste le plaisir immédiat qu’il procure.

Le fun est la motivation et la caractéristique des pratiques de glisse. Contrairement aux activités sportives traditionnelles, la glisse est une pratique individuelle ayant pour objectif le bien-être. Ceci se procure grâce aux sensations que provoque le risque, la recherche de belles courbes et le dépassement en soi. C’est un plaisir ressenti également face à la confrontation ou la communion avec les éléments de la nature.

Un sport technique et individuel

Pour que le sportif atteigne de bonnes performances, il est nécessaire qu’il possède une technique spécifique ainsi qu’une bonne forme physique. Dans la pratique de la glisse, ces deux éléments restent primordiaux. Cependant, la technique sportive prend plus d’importance.

Les gestes techniques exigent un niveau de coordination neuromusculaire plus élevé. C’est aussi le cas d’une grande capacité de réaction. Réaliser une figure aérienne en surf ou faire un virement de bord vent arrière en funboard sont des exemples de gestes particuliers. Ceci s’explique par le fait qu’ils ne peuvent être réalisés qu’après une formation spécifique à cet effet.

L’emploi systématique d’appareils et accessoires accroît la complexité et le besoin d’apprentissage. Certains sports se montrent également exigeants dans la compréhension du milieu exploité.

Par ailleurs, ce type de sport est typiquement individuel. Si certains proposent des actions en groupe, il est plus apprécié depuis des années de les pratiquer en solitaire.

Un sport qui se pratique en milieu naturel

Les mouvements, l’équilibre ou les figures acrobatiques de la glisse peuvent avoir une dimension esthétique ou artistique. Il en est de même pour la danse ou la gymnastique. Ceux-ci sont toujours liés à une confrontation à l’élément naturel (mer, montagne).

Ainsi, la glisse sur la neige renvoie à des pratiques excluant les aménagements traditionnels de ski alpin (piste damée…). Ces activités sportives se répandent sur toutes les formes de terrains, qu’il s’agisse de l’eau, la terre, l’air ou éventuellement des conditions plus complexes. Plusieurs sports se font entre air et mer ou air et terre.

L’exploitation de l’énergie est propre à chaque milieu. Ceci est possible par le biais des appareils et accessoires propres à chaque sport. Ces derniers permettent au sportif de décupler ses performances sportives habituelles, principalement par leur vitesse sur mer et sur glace. Les records atteignent et dépassent les 100 kilomètres par heure.

La rigueur des sportifs a amené les fabricants de matériels vers les matériaux les plus avancés. C’est l’exemple du bois remplacé par la fibre de verre, puis par la fibre de carbone. Cette composante nécessite un haut niveau de recherche technologique, nécessitant lui-même des budgets importants. Ces matériels excluent en principe les moteurs, mais il existe quelques exceptions.

Un sport de culture et d’état d’esprit

Contemporaine de la beat génération, le surf a très tôt revendiqué de nombreuses valeurs. Il s’agit de la liberté, de la proximité avec la nature et de la compréhension du corps. Le sportif découvre une large gamme de sensations au sein de l’information provenant de la chaîne neuromusculaire. Le contrôle de la complexité accrue qu’il doit exercer sur son corps ne doit pas chuter.

Ces activités sportives permettent aux pratiquants de quitter les sentiers battus. Elles leur permettent aussi de s’ouvrir aux nouveaux horizons, ce qui n’était permis qu’aux expéditions spécialisées. Il se trouve ainsi confronté à la nature dans toutes les conditions, y compris celles dangereuses. Il est amené à les apprécier et les respecter.

Par ailleurs, il n’est pas rare qu’un sportif qui pratique déjà un sport de glisse en apprenne un autre avec plus de facilité.

Recent posts

Menu

Pages